SPUC  Foot Saint Pée : site officiel du club de foot de ST PEE SUR NIVELLE - footeo

Les français ont la frite !

7 juillet 2018 - 11:17

La coupe du Monde proposait aux français un véritable test face à des uruguayens invaincus ( 4 victoires en 4 matches). Pas simple tant ces joueurs sont accrocheurs, parfois truqueurs et efficaces. Efficaces ils le furent un peu moins hier, orphelins d'un Cavani qui a cruellement manqué à la Celeste.

Le jeu promettait d'être serré et comme nous l'avions annoncé dans notre article "Ou sont les clés de France-Uruguay ?", la clé #1 était la bonne avec un coup de pied arrêté de Griezmann pour Varane au premier poteau. Même pas un remerciement pour notre conseil de la part d'un bleu, de la part du coach DD qui prend nos conseils gratuitement pour animer ses causeries d'avant match. Ouais c'est vraiment trop inzuste ( Caliméro d'origne brésilienne qui fait sa danseuse en se roulant au sol). Dans tous les cas la consigne fut payante car seul ce petit but aurait certainement permis aux bleus de passer ce tour car les sud américains n'ont guère été dangereux à l'exception d'un coup de tête de Cacérès bien stoppé par Lloris qui exécute le bon arrêt au bon moment. Pour le reste, bonne maîtrise des adversaires du jour un peu éteints (comme si ils n'avaient pas joué ce match).

Les commentaires sur nos bleus pourraient être intéressants pour la suite (enfin si ils intéressent quelqu'un). Lloris a été déterminant au bon moment mais il est toujours fixé sur sa ligne, ce qui n'est pas rassurant sur les ballons hauts dans la surface (c'est quand même un gros point noir). Varane dont nous avons oublié qu'il vient de remporter trois ligues des champions à seulement 25 ans est un grand joueur, un grand défenseur capable d'apporter le surnombre à des moments clés quand nous lui permettons de dépasser ses fonctions défensives. Umtiti, parfois un peu fébrile (j'aime tes g'noux) et nos deux jeunes latéraux solides (attention à gauche sur le replacement défensif). Au milieu, Kanté est un maître absolu dans la récupération et même si ce n'est pas nouveau, il est d'une régularité extraordinaire. Ce garçon permet aux autres de briller, à certains d'oublier leur placement ou de commettre des fautes techniques. Tolisso solide, accrocheur, travailleur sur un côté ou il ne joue que rarement. Et puis Pogba, l'incorrigible Pogba aux multiples touches de balles inutiles, aux dribles inutiles. Il est à lui seul un ralentisseur du jeu, une nouvelle fois très décevant, il a vraiment beaucoup de chance d'être entouré de talents qui récupèrent tous ces ballons perdus ou mal exploités. Grizou lui a eu deux visages, un visage plutôt terne en première période malgré une passe décisive sur le premier but et puis un Griezmann marqueur sur un ballon en peau de pêche, un Griezmann qui recule de 20 mètres et qui récupère des ballons, qui anime le jeu, qui accélère le jeu, qui devient le patron du milieu. Car nous l'évoquions dans une rubrique précédente Griezmann aime jouer au foot, il n'est jamais meilleur que dans son rôle d'organisateur et hier il l'a encore prouvé.

Notre jeune star 37km/h était bien cernée, différentes lames l'attendaient pour lui couper les pattes au moindre espace disponible. Parfois oublié dans l'orientation du jeu, il aura au moins servi d'appât aux uruguayens. Pas très inspiré en première période sur une belle occasion qu'il essaya de reprendre de la tête (ouais Kyky il va falloir bosser le jeu de tête mon gars). Giroud, ouais comment dire ? Un point de fixation quoi !

Maintenant se profile les belges et leurs 12 milieux de terrains avec un gardien. Là il faudra être créatif dans le système de jeu pour gagner la bataille du milieu... Nous y reviendrons dans la présentation de cette 1/2 finale.

En attendant la France à la Frite !

COACHONEROS

 

Commentaires

BOUTIQUE SPUC FOOT

COMMANDEZ VOS ARTICLES AVANT LE 30 MAI 2018

20ème journée Ligue 1

Derniers inscrits au concours

Staff
Fabrice Baudot
Fabrice Baudot
Inscrit depuis le 12/07/18